Poudrage ou thermolaquage :
qu’est-ce que c’est ?

La peinture, c’est avant tout une bonne préparation de surface.
Mécanique ou chimique, cette préparation de surface est la clef de la performance d’un revêtement peint.

Revêtement de surface par thermolaquage

Le thermolaquage consiste à déposer une ou plusieurs couches de peinture sur une pièce métallique, par pulvérisation d’une poudre thermoplastique.
Chargée en électricité statique, la « poudre » de peinture adhère au métal comme un aimant.
Cette technique, réalisée sur une surface métallique parfaitement préparée, permet d’obtenir une très bonne qualité d’application et une résistance importante du revêtement.
Elle est sans solvant, ce qui permet des conditions d’applications propres, tant pour l’environnement que pour les personnels de production.

D’une durée d’environ 15 à 20 minutes à une température entre 190 et 200 °C généralement, la phase de cuisson permet à la fois de faire fondre la poudre pour la transformer en gel qui va s’auto lisser sur la surface de la pièce, puis de polymériser la couche thermolaquée.

Les étapes indispensables du poudrage ou thermolaquage des métaux

  • 1- Préparation chimique ou mécanique de la surface (Retrouvez ici les préparations chimiques de l’acier, de l’aluminium et les préparations mécaniques permettant les meilleures performances) .
  • 2- Application d’une épaisseur suffisante par pulvérisation de la poudre de peinture électrostatique – le plus généralement une couche de peinture de finition a une épaisseur d’environs 80 µm (+- 20µm) sur les faces principales significatives. L’épaisseur peut être ponctuellement variable en fonction notamment des formes de la pièce à peindre.
  • 3- Prégélification par radians : cette phase permet une très bonne montée en température de la surface de la pièces même s’il est massive. Elle favorise une bonne qualité de tendu du film de peinture et la réduction des pollutions dans le four de cuisson
  • 4- Cuisson de la peinture : étape de polymérisation de la peinture.

Les contrôles indispensables pour la maitrise des procédés de thermolaquage sur acier et aluminium

Pour avoir valider la bonne application d’un revêtement thermolaqué, il est indispensable de respecter une grande rigueur et notamment :

  • Le choix des peintures et résines agréés et adaptées pour la destination du produit et son usage
  • Avoir un matériel en bon état, régulièrement contrôlé (cuve de peinture, tuyaux, électrodes notamment )
  • Parfaitement contrôler les débits de peinture et les tensions électriques lors de l’application
  • Mesurer et contrôler les épaisseurs déposées, pendant l’application et sur les produits finis à chaque série
  • Mesurer et contrôler les courbes de température du four de cuisson au minimum une fois par semaine, et le respect des abaques de cuisson des peintures
  • Réaliser des tests de tenue sur plaquettes échantillons et produits finis, pour vérifier la bonne polymérisation, l’adhérence, la résistance aux chocs, au pli
  • Réaliser au moins 2 fois par an des test complets de tenue à la corrosion (Brouillard Salin pour l’acier et brouillard Salin acétique pour l’aluminium)

Les différents types de peintures et résines et leurs applications

Il existe plusieurs types de résine utilisées suivant les applications.

  • Polyester : la plus répandue. Le polyester propose un bon équilibre technique entre application/cout/performance. Le polyester bénéficie notamment d’une bonne tenue aux UV, contrairement à l’Epoxy, qui se dégrade rapidement aux UV.
  • Le polyester Architectural est le plus répandu et répond particulièrement bien au besoin des applications durables en extérieur.
  • Il existe des polyester super durables (dit « Classe 2 ») qui améliore encore les performances de tenues aux UV.
  • Epoxy : très performante, la résine epoxy est d’un usage limité par sa mauvaise tenue aux UV.
  • Ces résines sont donc réservées à des usages strictement intérieurs ou en primaire anticorrosion.
  • Polyuéthane : résines très résistantes et dures, fréquemment utilisées pour les applications anti graffiti ou les vernis.

Un Large choix de couleur de finitions

Aujourd’hui, les couleurs n’ont plus de limites !
Finitions lisses, mates , brillantes, texturées, nacrées ou métallisées , le choix est très large et permet de donner à ces pièces peintes une finition pour toutes les envies ! Retrouvez également les finitions imitations matériaux proposées (bois, pierre, carbone …) ici