Le traitement chimique de l’acier au cœur de la performance

Que ce soit sur aluminium ou sur acier, le traitement chimique est la partie la plus importante de la performance de bonne tenue de la peinture.
Une bonne préparation chimique permet la bonne adhérence de la peinture d’une part mais aussi une protection efficace contre la corrosion.
La préparation de la surface avant thermolaquage est la clef de la performance de la peinture.

Les différents types d’acier à thermolaquer

Selon la conception, la destination et l’usage de la pièce le choix du matériau est essentiel pour répondre au besoin. Le Qualisteelcoat est le référentiel pour la performance du thermolaquage de l’acier. Retrouvez le site de l’AFTA.

L’acier brut

L’acier Brut peut être traité chimiquement ou mécaniquement avant peinture, mais il doit toujours être d’une grande propreté avant mise en peinture.
S’il peut servir de base à des traitements poussés (par exemple grenaillage-métallisation), l’acier brut qui subit un très bon traitement chimique peut offrir d’excellentes performances de tenue à la corrosion.
Les gammes de traitements proposées par SVPM sont très poussées (voir ici) , ce qui permet d’obtenir d’excellentes performances de tenues à la corrosion en mono couche ou en bicouche sur un acier brut.

Les aciers électrozingués (EZ)

Acier en bande revêtue d’une couche de zinc obtenue par dépôt électrolytique. Cette couche est très fine et sert essentiellement à stabiliser la surface pendant les manipulations et le stockage avant peinture. La protection apportée sur la résistance à la corrosion est faible.

Les aciers zingués en continu (Sendzimir /Magnelis)

Acier en bande revêtue d’une couche de zinc + aluminium (sendzimir) ou zinc + aluminium + magnésium (Magnelis) qui forme une couche stable qui améliore la tenue à la corrosion, notamment à la blessure.

Les aciers galvanisés à chaud

Aciers revêtus d’une couche de zinc par immersion dans des bains.
Cette préparation est adaptée aux pièces complexes et creuses car elle permet de traiter ces zones inaccessibles par les traitements externes.
Apportant une très bonne tenue à la corrosion, cette préparation seule n’offre pas la possibilité de coloration.
Le thermolaquage de la galvanisation à chaud est très exigeant : thermolaquer un revêtement galvanisé à chaud demande une grande rigueur et des process relativement lourds (balayage mécanique + dégazage du support) pour éviter les problèmes d’adhérence ou de micro bullage de la peinture.

Les aciers avec primaire cataphorèse.

La cataphorèse est un primaire peinture époxy, déposé par trempage électrolytique dans un bain. Il doit être revêtu pour être durablement protecteur, et notamment pour l’exposition aux UV. Ce revêtement permet de traiter l’intérieur des corps creux et implique une conception adaptée.
C’est une excellente protection anticorrosion, mais de mise en œuvre complexe et qui implique un surcout à ne pas négliger dans le choix du système de peinture.

Le traitement chimique de l’acier

Les grandes phases indispensables de la préparation chimique de l’acier sont :

1

  • Dégraissage : cette phase permet de nettoyer la surface des polluants organiques de surfaces. Elle permet qu’aucune impureté (lubrifiant,huile...) ne subsiste entre la surface de la pièce et la peinture pour avoir une bonne adhérence et ne pas perturber les phases de traitements suivantes.

2

  • Rincage double en cascade

3

  • Rincage en eau déminéralisée : étape indispensable pour la qualité de la couche de conversion

4

  • Conversion zirconium et/ou titane : cette étape créée une couche riche en Titane/Zirconium qui stabilise chimiquement la surface et finalise le traitement anticorrosion par une barrière anti oxydante.

5

  • Rinçage final en Eau déminéralisée très basse conductivité : phase extrêmement importante qui permet de supprimer tout surplus de conversion et de laisser la surface prête à peindre

Le contrôle de la ligne de traitement chimique

Le pilotage de la ligne de chimie est primordiale : notre laboratoire réalise à chaque équipe plus de 30 contrôles sur les bains de traitement chimique. Retrouvez le travail de notre laboratoire ici

Le thermolaquage de l’acier en monocouche ou en bicouche

Retrouvez les conditions de thermolaquage appliquées après ces traitements de surface ici